élément


élément

élément [ elemɑ̃ ] n. m.
Xe; « doctrine » fin IXe; lat. elementum
IPartie constitutive d'une chose.
1Chacune des choses dont la combinaison, la réunion forme une autre chose. 2. composant, composante, ingrédient, morceau, partie. Les éléments d'un assemblage, d'un ensemble. Élément constitutif. unité. Les éléments qui entrent dans la fabrication d'un objet. Séparer, dissocier les éléments de qqch. ( analyser) . « Un esprit est analytique s'il considère les choses dans leurs éléments » (Lalande). « L'accouplement des éléments contraires est la loi de la vie » (Proust). « Les éléments fondamentaux de mon esprit » (Renan ). « Il y a toujours eu en France des éléments d'anarchie » (Bainville), des éléments qui sont des facteurs, des principes d'anarchie. — Vous avez là tous les éléments du problème. condition, donnée, paramètre . Éléments de tir : données nécessaires à la préparation d'un tir. — Math. Un des « objets » qui constituent un ensemble. La relation « a est élément de l'ensemble A », ou « l'élément a appartient à l'ensemble A », s'écrit a A (relation d'appartenance). Élément neutre. Techn. Partie d'un mécanisme, d'un appareil composé de séries semblables. Éléments d'un radiateur, d'un accumulateur. Ajouter un élément à un buffet. Meuble vendu en éléments prêts pour le montage ( kit) . Éléments préfabriqués (construction).Méd. Éléments d'une maladie : ensemble des phénomènes constants qui la caractérisent. — Ling. Partie d'un énoncé, d'un mot... isolable par l'analyse. Élément vocalique. Élément de formation d'un mot. morphème; 1. affixe, formant, radical. Log. Éléments de connaissance : les concepts et les jugements.
2Au plur. Premiers principes sur lesquels on fonde une science, une technique. notion , principe, rudiment. Apprendre les premiers éléments de l'algèbre.
Titre de nombreux ouvrages. Les « Éléments de géométrie » d'Euclide.
3(Surtout au plur.) Personne appartenant à un groupe. 3. sujet. C'est un bon élément. Des éléments incontrôlés. « Dans l'espoir de débaucher quelques éléments intéressants du petit clan » (Proust). Sing. collect. L'élément féminin y était fortement représenté.
Milit. (Au plur.) Formation militaire appartenant à un ensemble plus important. Éléments blindés, motorisés.
IISubstance considérée comme indécomposable ( atome, 1o ); un des corps simples dont les autres sont formés.
1Anciennt Les quatre éléments : la terre, l'eau, l'air et le feu, considérés comme principes constitutifs de tous les corps.
Mod. LES ÉLÉMENTS : l'ensemble des forces naturelles qui agitent la terre, la mer, l'atmosphère. Lutter contre les éléments déchaînés.
2Littér. Milieu dans lequel vit un être. Spécialt Milieu, entourage habituel ou favorable, où l'on est à l'aise. « Ô que j'aime la solitude ! C'est l'élément des bons esprits » (Saint-Amant). Loc. cour. Être dans son élément, dans la situation, l'activité qui est la plus familière, coutumière (cf. Être comme un poisson dans l'eau). « Il aime tant son métier et son art, il y est si bien dans son élément » (Sainte-Beuve).
3Chim. Ensemble des atomes qui ont le même nombre de protons. L'élément hydrogène comprend l'hydrogène et ses deux isotopes (deutérium et tritium). La classification des éléments. (1908) Partie commune à un corps simple et à ses composés (ex. l'oxygène dans le gaz carbonique).
⊗ CONTR. 2. Ensemble, réunion, synthèse, tout.

Élément groupe de véhicules comportant au moins une automotrice (ou un autorail), indissociable en exploitation normale et généralement réversible.

élément
n. m. Chacune des choses qui, en combinaison avec d'autres, forme un tout. Connaître tous les éléments d'un problème.
d1./d TECH Partie d'un ensemble constitué de pièces identiques. Accumulateur de cinq éléments. éléments d'un meuble de rangement.
d2./d MATH être mathématique qui appartient à un ensemble (ou à plusieurs). +2, +3, +4 sont des éléments de l'ensemble N des entiers naturels. élément commun à plusieurs ensembles. 0 est l'élément neutre pour l'addition.
d3./d LING Constituant d'une unité linguistique de niveau supérieur, isolable par l'analyse. L'élément vocalique d'une syllabe. Mot composé de plusieurs éléments (radical, affixe, désinence).
d4./d (Plur.) Principes fondamentaux d'une discipline. Connaître les éléments de la grammaire anglaise.
d5./d Personne appartenant à un groupe. Les bons éléments d'une classe.
d6./d Les quatre éléments: l'eau, l'air, la terre, le feu, considérés par les Anciens comme constitutifs de tous les corps dans l'Univers.
|| Les éléments: les forces de la nature. Lutter contre les éléments déchaînés.
d7./d Milieu dans lequel vit un animal. L'eau est l'élément du poisson.
|| Fig. (Personnes) être dans son élément: se sentir à l'aise dans un certain milieu, ou en évoquant des questions que l'on connaît bien.
d8./d CHIM Configuration atomique caractérisée par son numéro atomique Z, qui représente le nombre de protons contenus dans le noyau. La molécule d'oxygène O 2 et la molécule d'ozone O 3 comportent l'une deux atomes, l'autre trois atomes de l'élément oxygène O. (V. atome.)
Encycl. Chim. - Tous les corps qui existent à la surface de la Terre sont des combinaisons de 90 éléments naturels. Les chimistes les désignent chacun par un symbole, première lettre majuscule de leur nom actuel ou ancien, souvent suivie d'une seconde lettre minuscule pour éviter les confusions. En 1869, D. Mendeleïev proposa une classification des éléments par "poids atomiques" croissants, mais en plaçant les uns au-dessous des autres ceux qui possédaient des propriétés chimiques identiques. Le tableau périodique actuel dérive de celui de Mendeleïev, mais classe les éléments (naturels et artificiels) par numéros atomiques Z croissants; Z est le nombre des protons présents dans le noyau atomique. Le tableau périodique actuel comprend les 90 éléments naturels et 19 éléments artificiels: le technétium (Z = 43, créé en 1937), le prométhium (Z = 61, créé en 1945) et les transuraniens (Z = 93 à 109) dont le nombre n'a cessé de croître depuis la découverte du neptunium (Z = 93) en 1940. Les lignes sont appelées des périodes; on distingue une très courte période (H et He, Z=1 et 2), deux courtes périodes de 8 éléments, deux longues de 18 éléments, une très longue de 32 éléments, etc. Les propriétés des éléments varient de façon régulière dans une période. Les colonnes sont appelées groupes: I à VII (A et B), VIII, O. Les chiffres romains indiquent le nombre d'électrons sur la couche périphérique, lequel est en relation avec la valence principale de l'élément (valence 1 pour les groupes I, 2 pour les groupes II, 1 (égale 8-7) pour les groupes VII, etc. Les propriétés chimiques sont voisines à l'intérieur d'une colonne (famille). Le groupe O, à l'extrême droite du tableau périodique, présente des éléments stables (les gaz rares ou inertes), à cause du remplissage complet des couches électroniques. tabl. éléments.

⇒ÉLÉMENT, subst. masc.
I.— Substance (réputée) simple, entrant à titre privilégié dans la composition de ce qui se rencontre dans la nature.
A.— [L'identification de la substance s'obtient par l'observation empirique]
1. [P. réf. aux conceptions anc.]
a) [D'apr. le système de représentation de la philos. gréco-latine]
) Gén. au plur. Un des quatre principes (terre, air, eau, feu) associés à des signes astrologiques considérés par les savants anciens comme les constituants premiers fondamentaux de tous les corps. Dans Eschyle et Sophocle, on voit l'homme s'adresser aux éléments, comme à des êtres saints avec lesquels il est associé pour conduire le grand chœur de la vie (TAINE, Philos. art, t. 2, 1865, p. 203). Chacun veut battre l'eau, fouler la terre, chacun veut inventer la science d'éveiller en plein air le feu, d'édifier un abri et d'amadouer quatre éléments (COLETTE, Belles saisons, 1945, p. 18) :
1. Cependant, la doctrine des quatre éléments, sympatique aux sens et soutenue par le respect dogmatique dû à l'École, aura longtemps force de préliminaire aux théories des chimistes. La mise en relation de cette doctrine avec les corps platoniciens l'insère dans une pseudo-rationalisation, l'essence des quatre éléments trouvant sa représentation et son fondement idéal dans la figure fascinante des quatre polyèdres réguliers...
Encyclop. univ., t. 6, 1972, p. 88 a.
♦ [P. allus. à cette notion anc. et p. iron.] Le pape Boniface VIII avait surnommé les Florentins le cinquième élément (G. DE LA TOURETTE, Léonard de Vinci, 1932, p. 5).
Au sing., littér. [Avec un adj. évoquant la nature spécifique du principe] Élément liquide, igné. Sur l'humide élément (LAMART., Harm., 1830, p. 324). Elle [l'huile] s'apparente à l'élément ardent caché dans les étoiles (ARNOUX, Seigneur, 1955, p. 31).
) En partic. et p. méton.
Au plur. Ensemble des conditions atmosphériques tenant à un certain état des composantes physiques qui les déterminent et qui sont conçues comme autant de forces naturelles auxquelles l'homme est exposé. Affronter les éléments. La colère des éléments déchaînée sur le toit de chaume (MUSSET, Confess. enf. s., 1836, p. 168). Jamais climat ne m'a convenu davantage. Je ne me plains ni des éléments ni des aliments (J. DE MAISTRE, Corresp., t. 2, 1806-07, p. 593) :
2. ... la pluie les [les vitraux] fouettait alors avec violence, et, pressé de jouir de l'altération soudaine du paysage que promettaient les éléments, il se hâta de remonter sur la terrasse. L'orage se déchaînait sur Storrvan.
GRACQ, Au château d'Argol, 1938, p. 33.
Au sing. [D'apr. la croyance relative à l'influence que les éléments exerceraient sur le tempérament des êtres humains nés sous leurs signes] Milieu naturel dans lequel les êtres se sentent à l'aise. Leur [des Grecs] élément, c'est la mer; ils y jouent comme l'enfant de nos hameaux sur les bruyères de nos montagnes (LAMART., Voy. orient, t. 1, 1835, p. 111). Scaphandrier hors de son élément (SAINT-EXUP., Courr. Sud, 1928, p. 5).
Au fig. Tout ce qui constitue un milieu dans lequel l'homme s'épanouit et qui favorise l'expansion de ses facultés naturelles. Le travail est mon élément; je suis né et construit pour le travail (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 130). Enfin, je vais donc rentrer dans mon élément, mes chères belles-lettres (ZOLA, Argent, 1891, p. 127) :
3. La médisance, la calomnie, les insinuations, le mensonge, il y a des bougres qui vivent là-dedans comme le poisson dans l'eau. C'est leur élément naturel.
DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Combat contre les ombres, 1939, p. 230.
Être (etc.) dans son élément. Elle [madame de La Baudraye] savait respirer l'air de ce milieu [à Paris] spirituel, animé, fécond, où les gens d'esprit se sentent dans leur élément et qu'ils ne peuvent plus quitter (BALZAC, Muse départ., 1844, p. 205).
b) En gén. Substance naturelle fondamentale qui entre dans la composition de l'univers physique. La surface du globe se partage entre trois sortes d'éléments : l'élément solide ou terre ferme, l'élément liquide ou océan, l'élément gazeux ou atmosphère (LAPPARENT Abr. géol., 1886, p. 6). Celles-ci [les montagnes], ensuite, donnèrent naissance à des éléments plus différenciés, l'eau et les vents (BÉGUIN, Âme romant., 1939, p. 103) :
4. Sauf dans les avenues, personne ne touche à la neige; ici, la neige est un amical et noble élément : ce n'est pas de la crotte, comme pour les Parisiens qui l'enlèvent à la pelle.
MORAND, Bucarest, 1935, p. 120.
P. métaph. ou au fig. Toute force douée d'un pouvoir analogue à celui d'un élément naturel. Il y a des crises où la foule devient un élément qui dépasse notre pouvoir (COCTEAU, Bacchus, 1952, III, 4, p. 181).
B.— [D'apr. les théories de la sc. mod., partic. chim. et phys. nucl.] Substance normalement indécomposable, caractérisée par son numéro atomique (c'est-à-dire le nombre de protons dont est constitué le noyau atomique), considérée comme naturelle si ce numéro est inférieur à 92, artificielle si ce numéro est supérieur à 92. Élément léger, lourd; classification des éléments. Ils [les Curie] décelèrent, sans l'isoler, un premier élément inconnu qu'ils nommèrent le polonium, et un deuxième, le radium (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 14). Pour la première fois un élément chimique, l'hélium, était obtenu à partir d'un autre élément, le radium (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 337).
C.— P. anal.
1. ANAT. Élément anatomique. ,,Chacune des structures élémentaires (cellules, noyaux, fibres, etc.) dont sont composés les tissus et organes`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Sans lui [le milieu intérieur], les éléments anatomiques cesseraient d'exister (CARREL, L'Homme, 1935, p. 89).
2. LING. Terme le plus général employé pour désigner la partie d'une représentation ou d'un énoncé qu'on peut isoler par l'analyse; on dit : un élément vocalique (...), thématique, radical, l'élément verbal, (...) un élément de formation, un élément affectif (MAR. Lex. 1951, p. 74).
II.— P. ext.
A.— Partie concourant fonctionnellement à constituer un ensemble unitaire existant dans la nature, en dehors de l'homme ou dans l'homme.
1. [Sans autre nuance]
a) GÉOGRAPHIE
Élément climatique. ,,Toute propriété ou condition de l'atmosphère, dont l'ensemble définit l'état physique du temps ou du climat d'un lieu déterminé, pour un moment ou une période de temps donnés`` (VILLEN. 1974).
Élément météorologique. ,,Variable ou phénomène atmosphérique qui permet de caractériser l'état du temps en un endroit déterminé et à un moment donné`` (VILLEN. 1974). Cf. MAURAIN, Météor., 1950, p. 209.
b) Domaine des sentiments, notions, représentations mentales, conventions, etc. Tout ce qui entre à titre de partie constitutive dans la composition d'un ensemble conçu comme tel par l'esprit. Élément mystique, élément d'objectivité, d'idéologie. Tous les éléments de son être étaient en guerre les uns contre les autres (SAND, Lélia, 1839, p. 362). Un peu inquiet de voir l'élément de folie qu'il y a dans la vie religieuse (GREEN, Journal, 1955-58, p. 168) :
5. L'intelligence seule n'est pas capable d'engendrer la science. Mais elle est un élément indispensable à sa création. La science fortifie l'intelligence dont elle n'est cependant qu'un aspect.
CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 142.
[Avec appos. désignant le contenu de l'élément] « Les deux Frères » [Un Ménage de garçon], (...) est un ouvrage fait sans l'élément amour, ce qui est d'un difficile!... (BALZAC, Lettres Étr., t. 2, 1850, p. 76). On décèle aisément la présence de l'élément « énergie » (GILSON Espr. philos., 1931, p. 61).
Spécialement
DR. Élément d'infraction. Partie des conditions requises pour qu'un fait constitue une infraction (d'apr. CIDA 1973).
PSYCHANAL. Élément manifeste. Donnée du contenu manifeste d'un rêve, c'est-à-dire des images de surface dont la signification symbolique profonde est révélée par l'analyse. Supposons (...) qu'un homme apporte l'élément manifeste suivant : — J'ai rêvé que je mangeais un chiffon rouge (CHOISY, Psychanal., 1950, p. 166).
PSYCHOL. Élément de comportement. ,,Série de mouvements ou d'expressions organiques isolées dans le comportement d'ensemble du sujet`` (PIÉRON 1973).
SOCIOL. Élément de civilisation. ,,Terme générique qui, dans l'analyse de la civilisation, sert à désigner les unités, simples ou composées, que renferme une civilisation donnée`` (WILLEMS 1970).
2. En partic. Principe générateur d'un apport utile ou nuisible à l'ensemble dont il fait partie ou dans lequel on l'insère. Échanges qui apportent aux tissus leurs éléments nutritifs et remportent les déchets inutiles ou nuisibles (STOCKER, Sel, 1949, p. 83).
Au fig. Élément de discorde, de progrès. (Quasi-) synon. facteur. Il [Birotteau] rédigea lui-même un prospectus dont la ridicule phraséologie fut un élément de succès (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p. 46). Les vitraux sont à pleurer d'ennui, car il y a dans la laideur un puissant élément d'ennui (GREEN, Journal, 1946, p. 61).
B.— Partie concourant fonctionnellement à constituer un ensemble unitaire lié à une activité humaine.
1. [L'ensemble unitaire est de nature matérielle; l'élément est un objet fabriqué en vue de son intégration dans un ensemble fonctionnel] Élément constitutif, combinaison d'éléments. (Quasi-)synon. composante, partie (constitutive). Adeline choisit avec soin les éléments de sa toilette (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 278). J'ai vu des écussons employés comme des éléments décoratifs d'Orient (BARRÈS, Greco, 1911, p. 88).
2. Spécialement
a) AMEUBL. Chacune des parties mobiles et autonomes, en nombre variable, que l'on peut disposer au choix, dans un ordre quelconque, pour constituer un meuble. Meuble à éléments. Classique, traditionnel, ou contemporain, MD offre un choix unique de meubles, d'éléments et de structures qui s'harmonisent et qui permettent à chacun de modeler son propre espace (Art et Décoration, n° 199, mai-juin 1977, p. 47).
b) ARCHIT. Éléments d'un appartement, d'un bâtiment. Les beaux éléments d'une construction m'intéressent moins que les précieux vestiges d'une démolition (BARRÈS, Cahiers, t. 13, 1921, p. 137).
c) CUIS. Ce qui entre dans la composition d'un plat, d'un repas. Au retour de la halle, où Lisbeth était allée préparer les éléments d'un dîner fin (BALZAC, Cous. Bette, 1846, p. 154).
d) ÉLECTR. Éléments d'une batterie. ,,Chacune des paires d'électrodes qui constituent une batterie`` (SOÉ-DUP. 1906). [Si dans un recouvrement métallique, il y a discontinuité de la couche protectrice et,] Qu'un agent de corrosion se présente, les deux métaux exposés à son action formeront un élément voltaïque fonctionnant au détriment du métal le plus électropositif (GASNIER, Dépôts métall., 1927, p. 30).
e) GÉOM. Partie constitutive d'une figure ou d'un corps géométrique. Élément de surface. Un élément de volume à six dimensions (L. DE BROGLIE, Bases interpr. mécan. ondul., 1963, p. 75).
f) MÉCAN. Élément mâle, femelle; élément d'une fusée. Les éléments de machines, classés dans un ordre logique, se présentent comme il suit : Les arbres, avec les paliers et leurs moyens de graissage (GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 1).
g) MUS. Élément rythmique, thématique. Joindre un élément de son au bruit, soit associer à l'élément de percussion l'élément mélodique (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 13).
2. [L'ensemble unitaire est de nature sociale; l'élément est une pers. ou un groupe de pers.] Toute fraction d'un ensemble constitué par l'association naturelle ou conventionnelle d'êtres humains.
a) Au sing. ou au plur. Membre de tel ensemble donné. « Les huguenots français constituaient ici, comme dans toute l'Amérique, les meilleurs éléments de l'immigration » (MORAND, New-York, 1930, p. 11). L'empereur et le sire de Beyrouth (...) eurent l'élégance (...) de prendre congé l'un de l'autre avec une parfaite courtoisie. Seulement il ne fut pas possible de demander pareille tenue à la foule (...) tant les éléments guelfes étaient montés contre lui (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 338) :
6. Parmi les éléments de notre expédition, que j'allai tous visiter dès que nous eûmes jeté l'ancre, aucun ne voulut me quitter.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 109.
Spécialement
ARM., gén. au plur. Homme qui fait partie d'une unité ou groupe d'hommes. Or j'avais déjà prescrit à mon corps d'armée, dès le 31 juillet, d'établir ses éléments avancés sur une ligne située en avant de celle-là [fixée le 30 juillet] et couvrant des positions de première importance (FOCH, Mém., t. 1, 1929, p. 30). Une armée composée d'éléments actifs ne faisant que deux ans de service (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 79).
ENSEIGN. Élève d'une classe. Bon élément. Éléments inaptes aux études secondaires (cf. désencombrer ex. 1).
b) Au sing. [Avec valeur de collectif] La totalité des membres d'un groupe incorporé à un ensemble donné. L'élément anglais, français, juif; l'élément indigène; l'élément masculin. Ce qui me manque autour de moi, c'est l'élément jeune (LOTI, Journal, t. 1, 1878-81, p. 112). J'aime me trouver dans la foule estudiantine, où l'élément exotique est bien plus nombreux que « de mon temps », et l'élément féminin aussi (LARBAUD, Journal, 1934, p. 291).
3. [L'ensemble unitaire est de nature intellectuelle]
a) Donnée constitutive sur laquelle l'esprit se fonde pour former un jugement, établir une comparaison, construire un raisonnement. Élément de comparaison, les éléments d'une question. Pour être en possession de tous les éléments du problème (VERNE, 500 millions, 1879, p. 80). On devinera sans peine qu'un nouvel élément d'appréciation doit entrer ici en jeu (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 43). Il y avait au moins un élément de pronostic favorable : la diarrhée cessait (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 151).
b) Au plur. Données fondamentales dont la connaissance est la base de toute spécialisation dans un art, une science, une technique. Celui qui, ayant appris les éléments d'une science, voudrait y pénétrer plus avant (CONDORCET, Esq. tabl. hist., 1794, p. 234). Il [Rimsky] était prêt à s'occuper de moi dès que j'aurais acquis les éléments nécessaires (STRAVINSKY, Chron. vie, 1931, p. 37).
Spéc., DIDACT., PÉDAG. Connaissances à assimiler prioritairement en raison de leur importance fondamentale ou connaissances les plus simples et les plus aisées à assimiler. Ils apprenaient l'arithmétique tandis que j'étais à la trigonométrie et aux éléments d'algèbre (STENDHAL, H. Brulard, t. 2, 1836, p. 327). J'enseignais les premiers éléments de la botanique à Mary-Ann (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 189).
P. méton. Livre, manuel où sont exposés les éléments d'un art, d'une science ou d'une technique ou, plus spécialement, les éléments du premier ou du deuxième niveau. Les Éléments d'Euclide (FOULQ.-ST-JEAN 1962). Aristoxène de Tarente dans ses Éléments Harmoniques (SCHAEFFNER, Orig. instrum. mus., 1936, p. 17).
Rem. 1. Lar. 19e-20e attestent l'adj. élémenté, ée « composé d'éléments », avec l'ex. corps élémentés. On rencontre le mot, ds la docum., au sens de « qui a des fondements solides ». Aussi long-tems donc que ce premier fait et ce premier jugement ne sont point trouvés, la science n'est point élémentée, elle n'a point de commencement; elle n'est que l'art de tirer des conséquences d'un principe inconnu ou méconnu (DESTUTT DE TR., Idéol. 3, 1805, p. 183). 2. On rencontre, ds la docum., un ex. du verbe trans. élémenter, au sens de « simplifier, par décomposition, de manière à donner des notions élémentaires ». Dès que leur groupe fut constitué, Augustin dut le prendre à part, élémenter les questions [de philosophie] à son usage (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 166).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 881 « âme, forces, principe(s) constitutif(s) de l'être » (Ste Eulalie, éd. ds HENRY Chrestomathie t. 2, vers 15); 1. a) 1119 « matière, substance de l'univers (sous quatre formes appelées les quatre éléments) » (PH. DE THAON, Comput, 855 ds T.-L.); b) ca 1450 « id. » au plur. « les forces naturelles » (Mistère du Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, XXII, 15252, II, 267 ds IGLF : faison tonner les elemens); c) 1588 « milieu naturel, approprié » (MONTAIGNE, Essais, III, IX, éd. A. Thibaudet, p. 1105); 2. ca 1200 « partie constitutive d'un tout » d'où spéc., au plur. « principes de base dans un domaine de la connaissance » (Dialogue Grégoire, 185, 14 ds T.-L.). Empr. au lat. class. elementum « un des quatre éléments », ordinairement employé au plur. pour désigner des principes, des rudiments, notamment les lettres de l'alphabet et les quatre éléments de l'univers. Fréq. abs. littér. : 7 562. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 8 735, b) 8 065; XXe s. : a) 8 446, b) 15 307.

élément [elemɑ̃] n. m.
ÉTYM. Xe; fin IXe « doctrine » lat. elementum, dont le premier sens paraît avoir été « lettre de l'alphabet » (cf. Lucrèce).
Partie constitutive (d'une chose).
———
I
1 Chacune des choses dont la combinaison, la réunion forme une autre chose. Composante, détail, morceau, partie. || Les éléments d'un assemblage, d'une combinaison, d'un ensemble, d'une masse, d'une réunion. || Comporter plusieurs éléments. || Élément constitutif, formateur. || Éléments qui composent, forment une chose; éléments qui se combinent, s'assemblent pour former une chose. || Les éléments qui entrent dans la fabrication d'un objet, dans la construction d'un édifice (→ Architecture, cit. 3), dans la composition, la constitution, la contexture, la structure d'un ensemble. || Agencer, arranger, coordonner, combiner divers éléments. || Rassembler, réunir, grouper les éléments d'un ensemble ( Synthèse). || S'assimiler (cit. 5, 6) des éléments extérieurs. || Séparer, dissocier, décomposer les éléments de qqch. || Faire l'analyse des éléments. Analyse (cit. 6). || Élément séparé d'un tout. Division (B., 2.), morceau. || Éléments différents, disparates (cit. 3), contraires (cit. 5), contradictoires, hétéroclites. || Chose complexe, hétérogène, formée d'éléments divers. || Éléments nécessaires, indispensables pour provoquer un phénomène, pour constituer une chose. Condition. || Élément déterminant, capital, fondamental (→ Assise, cit. 4). || Éléments de base (cit. 18). || Élément de déséquilibre, de trouble. Cause, facteur, principe. || Éléments d'anarchie (cit. 7). || Éléments d'appréciation, de comparaison. Critère.Éléments nécessaires pour la rédaction d'un rapport. || Vous trouverez là tous les éléments dont vous avez besoin. Donnée, matériau. || Éléments de documentation. || Éléments matériels, concrets. Détail. || Éléments affectifs, sentimentaux, psychologiques, intellectuels. || Éléments d'une personnalité. || Les éléments d'un ouvrage, d'un plan, d'un projet. || Les éléments d'un problème. || Éléments d'une définition (cit. 9), d'une démonstration, d'une théorie. || La famille, élément de la société. Cellule.REM. L'expression élément de…, signifie soit élément entrant dans la composition de…, soit élément constitué par… Ainsi on dira : l'élément de la couleur est capital dans un tableau; l'élément du temps est essentiel au roman.
1 Jean Valjean voyait-il distinctement, après leur formation, et avait-il vu distinctement, à mesure qu'ils se formaient, tous les éléments dont se composait sa misère morale ?
Hugo, les Misérables, I, II, VII.
2 (…) un bon tableau (est) exactement comme un bon plat composé des mêmes éléments qu'un mauvais : l'artiste fait tout.
E. Delacroix, Écrits, Journal, 8 juin 1850, p. 45.
3 (…) il arrive souvent qu'à partir d'un certain âge, l'œil d'un grand chercheur trouve partout les éléments nécessaires à établir les rapports qui seuls l'intéressent.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. V, p. 119.
4 (…) loin des êtres on oublie leurs défauts, leurs manies (…) l'on découvre qu'ils apportent dans notre vie un élément précieux, indispensable, élément que nous n'avions pas remarqué parce qu'il était trop intimement mêlé à nous.
A. Maurois, Climats, II, XVI, p. 228.
Spécialt. Géom. || Éléments d'une ligne, d'une surface d'un solide.
Math. Un des « objets » qui constituent un ensemble. || La relation « a est élément de l'ensemble A », ou « l'élément a appartient à l'ensemble A », s'écrit a∈A (relation d'appartenance). || Couple d'éléments d'un ensemble, couple d'éléments pris dans deux ensembles. || Relations portant sur les éléments d'un ensemble (relation d'ordre, d'équivalence…). || Élément supérieur ou égal, inférieur ou égal à tous les éléments d'une partie d'un ensemble. Majorant, minorant. || Plus grand élément, plus petit élément d'un ensemble ordonné. Maximum, minimum. || Élément neutre (pour une loi de composition sur un ensemble). || Le symétrique d'un élément par une loi de composition.
Techn. || Éléments de tir : données préalables à la préparation d'un tir. || Éléments de lancement d'une fusée. Donnée.
Techn. Partie (d'un mécanisme, d'un appareil composé de séries semblables). || Les éléments d'un radiateur. || Éléments d'une pile voltaïque, d'un accumulateur. || Éléments de série pour des meubles de rangement. || Éléments prédécoupés. || Objet manufacturé vendu en éléments prêts pour le montage. Kit. || Éléments préfabriqués (construction).Techn. (électronique). || Éléments discrets : composants électroniques (transistors, résistances, etc.) fabriqués séparément puis reliés entre eux dans un montage, par câblage ou circuit imprimé.Dr. || Élément d'infraction : partie des conditions nécessaires pour qu'un fait constitue une infraction.Anat. || Éléments organiques des tissus. || Éléments anatomiques (→ Artériel, cit. 1).Méd. || Éléments d'une maladie : ensemble des phénomènes constants qui la caractérisent.
Mus. || Éléments musicaux : les composantes d'une composition musicale. || Éléments rythmiques, thématiques, mélodiques.Ling. Partie (d'un énoncé, d'un discours) isolable par l'analyse. || Élément vocalique, consonantique d'un radical. || Élément de formation d'un mot. Formant, morphème. || Élément verbal, nominal, dans une phrase.Philos. et log. || Éléments de connaissance : les concepts et les jugements. || Éléments d'une classe : les individus appartenant à cette classe.
Inform. || Élément binaire : symbole choisi dans un ensemble de deux éléments pour représenter des données. 2. Bit.
4.1 Les objets techniques (…) peuvent s'intégrer dans un individu; une lampe à cathode chaude est un élément technique plutôt qu'un individu technique complet; on peut la comparer à ce qu'est un organe dans un corps vivant.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 65.
2 (Au plur.). Premiers principes sur lesquels on fonde une science, une technique. Notion, principe, rudiment; base, fondement. || Enseigner à des enfants les éléments de l'algèbre. || Connaissance des éléments ( Élémentaire). || En être aux premiers éléments. A b c, b. a.-ba, balbutiement, bégaiement, commencement, début. || Il n'en connaît pas même les premiers éléments (→ Le premier mot, un traître mot). || Il n'en est plus aux éléments.
5 Tu veux te mêler de raisonner, et tu ne sais pas seulement les éléments de la raison.
Molière, le Mariage forcé, 4.
6 Ce début eut un grand succès. Les gens adroits parmi les séminaristes virent qu'ils avaient affaire à un homme qui n'en était pas aux éléments du métier.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XXVI, p. 175.
7 Les mathématiques sont très difficiles ou très faciles, suivant que les éléments ont été mal ou bien enseignés.
A. Maurois, Un art de vivre, III, 4, p. 122.
(Par métonymie). || Éléments : livre, manuel qui expose les rudiments, les principes d'une science, d'une discipline. || Éléments d'algèbre, de géométrie… || Les Éléments d'Euclide (→ Base, cit. 9). || Éléments de philosophie, de Hobbes. || Éléments de la philosophie de Newton, œuvre de Voltaire (1738). || Éléments d'économie politique pure, de L. Walras. || Éléments d'une doctrine radicale, ouvrage d'Alain.
3 (Surtout au plur.). Personne appartenant à un groupe. || Il y a dans cette classe quelques bons éléments. Sujet. || C'est un excellent élément. || Les éléments actifs de ce groupe, de ce parti. || Réunir, rassembler de bons éléments (→ Commander, cit. 7).Collectif. || L'élément masculin, féminin.
8 La princesse de Caprarola, qui avait fait la connaissance de Mme Verdurin (…) avait bien été rendre à celle-ci une longue visite, dans l'espoir de débaucher quelques éléments intéressants du petit clan et de les agréger à son propre salon (…)
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IX, p. 185.
Milit. (Au plur.). Formation militaire appartenant à un ensemble plus important. || Des éléments de la 4e division progressent sur X… || Des éléments ennemis ont été signalés près de nos positions. || Éléments blindés, motorisés.
9 Les divers éléments de cette colonne devaient opérer leur jonction dans la vallée, à deux cents mètres de Bir Djedid, sous la protection du poste.
P. Mac Orlan, la Bandera, XIII, p. 154.
———
II Substance considérée comme indécomposable ( Atome, I., 1.); un des corps simples dont les autres sont formés.
1 (1119). Anciennt. || Les quatre éléments : la terre, l'eau, l'air et le feu, considérés comme principes constitutifs de tous les corps de l'univers (→ Atome, cit. 7) et parfois associés à des signes astrologiques ou à une symbolique (en alchimie, Tétrasomie).Les trois éléments imaginés par Descartes (Principes de la philosophie, III, §52).
10 La matière en général est composée de quatre substances principales, qu'on appelle éléments; la terre, l'eau, l'air et le feu entrent tous quatre en plus ou moins grande quantité dans la composition de toutes les matières particulières.
Buffon, Introd. à l'hist. des minéraux, Des éléments, I.
11 Les cinq principes des chimistes étaient si peu reconnus, qu'ils les réduisirent eux-mêmes à trois, puis à deux. Ils revinrent ensuite au feu, à l'eau, à la terre. Il a bien fallu enfin admettre l'air. Ainsi les quatre éléments d'Aristote sont rentrés dans tout leur honneur. Mais ces éléments de quoi sont-ils faits eux-mêmes ? S'ils sont composés de parties, il ne sont pas éléments.
Voltaire, Des singularités de la nature, XXVIII.
Par ext. Poét. et littér. || L'élément liquide, ou (langue class.) le liquide élément : l'eau, la mer. || Le feu, élément destructeur. || L'air, élément mouvant (→ Avion, cit. 2). || L'élément solide : la terre.
12 Si près de l'Océan, que faut-il davantage
Que d'aller me montrer à ce fier élément.
Racine, Alexandre, V, 1.
13 Si tout le tableau (d'Elstir) donnait cette impression des ports où la mer entre dans la terre, où la terre est déjà marine, et la population amphibie, la force de l'élément marin éclatait partout.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. V, p. 89.
(1450). Mod. || Les éléments : l'ensemble des forces naturelles qui agitent la terre, la mer, l'atmosphère. || Le déchaînement, le chaos des éléments. || Avoir les éléments contre soi. || Lutter contre les éléments déchaînés. || Les éléments qui désolent (cit. 2) la terre.
14 Élie aux éléments parlant en souverain,
Les cieux par lui fermés et devenus d'airain,
Et la terre trois ans sans pluie et sans rosée.
Racine, Athalie, I, 1.
2 (1588). Littér. Le milieu dans lequel vit un organisme, une espèce. Air, eau. || L'eau est l'élément du poisson. — ☑ Loc. Remettre un poisson dans son élément.
Spécialt. Entourage habituel, convenable; occasion, activité familière dans laquelle on est à l'aise. || L'étude, la solitude est son élément.
15 O que j'aime la solitude !
C'est l'élément des bons esprits (…)
Saint-Amant, Poèmes, « La solitude ».
16 De ses pareils la guerre est l'unique élément (…)
Corneille, Don Sanche, I, 1.
17 Ma joie tient à ce que je rentre dans mon élément, et l'on est toujours mal hors de son élément. L'eau ne convient pas aux oiseaux non plus que l'air aux poissons.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, t. I, VIII, p. 259.
Loc. cour. Être dans son élément : être à l'aise (dans une situation, une activité).
18 (…) il aime tant son métier et son art, il y est si bien dans son élément, que ce qui mettrait un autre hors de combat ne fait que le mettre, lui, plus en train et en haleine.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 13 oct. 1851, t. V, p. 23.
3 Sc. Corps simple.REM. Corps simple s'emploie généralement pour désigner la substance effective, isolable par l'analyse (→ Molécule); élément se dit plutôt de la substance théorique, entrant dans la composition des corps simples ou constituant l'élément commun au corps simple et à ses composés (→ Atome, 2.). || L'oxygène (O2) et l'ozone (O3), corps simples constitués par l'élément oxygène (O). || L'eau (H2O), corps composé formé des éléments hydrogène (H) et oxygène (O). || Éléments classés d'après leur numéro atomique (le nombre de leurs électrons planétaires); classsification (ou tableau) périodique des éléments. || Masse, poids atomique d'un élément. || Éléments radioactifs (naturels, artificiels). Radioélément. || Élément marqué (radioactif). Indicateur (radioactif), marqueur (B., 3.), radio-indicateur, radiotraceur, traceur (I., 3.).Éléments chimiques présents dans l'organisme humain. Bioélément; oligo-élément.
CONTR. Ensemble, réunion, synthèse, tout.
DÉR. Élémental.
COMP. Bioélément, oligo-élément, radioélément, sous-élément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Element — Element …   Deutsch Wörterbuch

  • Element — Saltar a navegación, búsqueda Element Skateboards Eslogan Wind, Water, Fire, and Earth Tipo Pública Fundación 1992 Sede …   Wikipedia Español

  • element — ELEMÉNT, elemente, s.n. şi (rar) elemenţi, s.m. 1. Parte componentă a unui întreg; parte care contribuie la formarea unui întreg. ♦ Piesă sau ansamblu de piese care formează o construcţie. ♦ s.m. spec. Fiecare dintre piesele componente ale unui… …   Dicționar Român

  • element — ELEMENT. s. m. Corps simple qui entre dans la composition des corps mixtes. Les quatre elements. l element du feu. l element de l eau. l element de l air. l element de la terre. element chaud & sec. element froid & humide &c. l impureté des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Element — El e*ment, n. [F. [ e]l[ e]ment, L. elementum.] 1. One of the simplest or essential parts or principles of which anything consists, or upon which the constitution or fundamental powers of anything are based. [1913 Webster] 2. One of the ultimate …   The Collaborative International Dictionary of English

  • élément — ÉLÉMENT. s. m. Corps simple qui entre dans la composition des corps mixtes. Les quatre élémens. L élément du feu. L élément de l eau. L élément de l air. L élément de la terre. Élément chaud et sec. Élément froid et humide, etc. Le mélange des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Element — (lat. elementum „Grundstoff“) bezeichnet: Element (Mathematik), einen mengentheoretischen Begriff: ein Objekt aus einer Menge Chemisches Element, einen chemisch nicht weiter trennbaren Stoff eines der vier Elemente in der antiken Naturphilosophie …   Deutsch Wikipedia

  • Elément — Élément Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Philosophie 2 Cinéma 3 M …   Wikipédia en Français

  • element — elèment m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. pov. fil. jedno od četiriju počela (stihije) svijeta (vatra, zemlja, voda, zrak); počelo 2. kem. tvar koja se kemijskim putem ne može rastaviti na jednostavnije sastojke, sastoji se samo od istovrsnih… …   Hrvatski jezični portal

  • Element — (marque) Pour les articles homonymes, voir Élément. Element est une marque de skateboard créée en 1992. Le pro skateur qui y est généralement associé est Bam Margera. Parmi les autres skateurs célèbres roulant pour Element, citons Mike Vallely,… …   Wikipédia en Français